Il était une fois...
mon histoire

Il était une fois... Daniel Mercier

On le dit un peu sorcier, c’est surement parce que le charmeur de papilles œuvre au cœur du Berry.
La fabrication secrète de son chocolat, transmise de son grand-père et de père en fils, est une recette magique à laquelle s’ajoute la passion des ingrédients nobles.

Cette passion est née dans la pâtisserie-chocolaterie de son père à Baugy, joli village du Berry.
En 1976 il n’a que 14 ans, nous sommes à la veille de Pâques et Daniel est un peu souffrant, avec l’autorisation de ses parents il est dispensé de collège ce jour-là. Très vite, par l’odeur alléchée, Daniel quitte sa chambre et descend aider son père au laboratoire. Mis à contribution on lui demande de s’occuper de la fabrication de quelques chocolats de Pâques…
Quelques heures plus tard, Pierre, son papa dit « Pierrot » inquiet du silence de son fils, passe une tête dans le petit atelier qu’il lui avait fabriqué, et là… stupeur ; Daniel avait fait des chocolats, des chocolats et des chocolats de Pâques à profusion ! « Mais pourquoi as-tu fais autant de chocolats ? » l’interroge son père, la réponse de Daniel est sans appel : « la matière du chocolat se travaille à l’infini papa, pourquoi aurais-je du m’arrêter ? Et j’aime ça ! »
Ainsi est né son goût exquis pour cette matière vivante.

Aujourd’hui le Daniel Mercier a fait du chocolat un art… Il invente et réinvente, trouble les sens des plus avertis avec de subtils mélanges, des saveurs à en perdre la raison, des ingrédients sélectionnés, il sait marier à la perfection saveurs anciennes et notes contemporaines. Pralinés de caractères, ganaches envoutantes… l’artisan sait faire défiler ses modèles sur le podium de nos envies.
Il joue avec l’éphémère, réalise des œuvres pour un évènement, une saison, une envie ludique…
Son imagination est sans limite.